QUANTUM CLINIC




 

Zum Bearbeiten des Untertitels hier klicken

Bol d'air Jacquier

Oxygénation Cellulaire

L'oxygène au cœur des processus vitaux


Une oxygénation cellulaire équilibrée permet d’entretenir sa santé et sa vitalité, de corriger les conséquences d’un cadre de vie pollué, stressant ou agressif pour l’organisme. Nous sommes tous concernés…

Si tout au long de notre vie nous développons notre curiosité, notre capacité d’émerveillement et notre liberté intérieure, alors nous saurons sûrement maintenir notre énergie vitale, avec une bonne hygiène de vie physique et mentale. Nous saurons déjouer les pièges des conditions environnementales actuelles qui prédisposent à une dégénérescence accélérée et les conséquences de la mauvaise qualité de l’air que nous respirons. Notre cerveau en alerte nous indiquera comment choisir les solutions pour stimuler le corps et ses fonctions métaboliques. Il en existe beaucoup et celles qui permettent de maintenir constamment un bon état d’oxygénation sont les plus importantes. C’est à cela qu’Holiste s’attache : proposer une méthode permettant de lutter contre l’hypoxie et de stimuler l’oxygénation cellulaire.

Vivre longtemps et en bonne santé est un art qui consiste à préparer sa vieillesse !

Dans son assiette d’abord “Une restriction calorique, si l’alimentation est de haute qualité nutritionnelle, améliore la santé, retarde le vieillissement, accroît l'espérance de vie”. Luigi Fontana de la Washington University School of Medicine. 
• Par la qualité de sommeil Le cerveau est l'organe le plus important de l'organisme. Au repos, pendant le sommeil, ses multiples fonctions organiques, perturbées par l'activité de la vie, se régularisent. Les facteurs neurohormonaux reprennent leur équilibre. 
• Dans le “gai savoir” cher à Rabelais “Rester socialement actif, travailler au sens de créer…” sont également les conseils de Chevreul, pionnier de la chimie et de la biologie, décédé en 1889, à l’âge de 103 ans.
 • Mais surtout par le maintien d’une oxygénation cellulaire équilibrée, à la façon de René Jacquier et du Pr Emile Aron D'une façon générale, le manque d'oxygène cellulaire est le point de départ d'un cercle vicieux. La sous-oxygénation déclenche dans un premier temps une baisse rapide de l'oxygène disponible au niveau tissulaire. Dans un deuxième temps, un métabolisme anaérobie (sans oxygène) se met en place, entraînant l'apparition de métabolites (produits de transformation des nutriments) incomplètement oxydés et de catabolites acides (déchets). L'accumulation de ces derniers engendre une véritable intoxication locale (crampes musculaires et courbatures) et générale (asthénie neuropsychique et épuisement physique, pouvant provoquer des lésions tissulaires et des troubles nerveux). Le ralentissement général du métabolisme amène, à son tour, une perte d'énergie qui diminue la capacité de l'organisme tout entier à utiliser correctement un oxygène pourtant disponible au niveau pulmonaire ou sanguin
Il est donc primordial de faire en sorte que l'organisme n'entre pas en déficit d'oxygène et, si tel est le cas, de favoriser la relance du métabolisme oxygénant, tout cela sans provoquer la création de radicaux libres. Les radicaux libres constituent la partie hautement réactive et instable de certaines molécules. Ils occasionnent des “réactions oxydatives” qui peuvent aboutir à la dégradation des lipides, du collagène, de l'élastine et d'un certain nombre d'autres substances intervenant dans les phénomènes du vieillissement. Le simple fait de respirer, de s’alimenter, de s’activer, de produire de l’énergie et des calories indispensables à la vie, génère tout naturellement 5 à 10% de ces radicaux libres. Dans une certaine mesure, ils sont indispensables à la vie, et au-delà, ils deviennent dangereux. Fort heureusement, les cellules sont dotées d’un système de défense et de nettoyage qui détruit ces radicaux libres produits en excès, jusqu’à une certaine limite. Avec l’âge, ce nettoyage devient moins performant. Il en résulte une accumulation de radicaux libres, un processus d’oxydation des cellules et des dégâts qui perturbent le fonctionnement normal et le pouvoir de division et / ou de renouvellement cellulaire. La dégradation l’emporte sur la réparation et le renouvellement. Dans un fonctionnement idéal, la formation des radicaux libres et les défenses antioxydantes de la cellule se trouvent en équilibre. Mais cet équilibre est fragile et bascule facilement en faveur d’un excès de radicaux libres : c’est le stress oxydatif. Les entorses à l'hygiène de vie (abandon ou manque d’exercices physiques, excès de consommation d’alcool et de tabac) et les dérèglements alimentaires ne pardonnent pas, la pollution non plus.

En résumé, le phénomène global de vieillissement est maintenant considéré comme directement lié à l'action cumulative des effets délétères des radicaux libres et du stress oxydatif cellulaire. Les effets pro radicalaires des méthodes d’oxygénation classiques étant parfaitement connus, l’astuce de René Jacquier a été de trouver un transporteur d’oxygène capable de faciliter l’assimilation de l’oxygène, tout en réduisant le stress oxydatif et en augmentant les capacités antiradicalaires de l’organisme.

Oxygénation Cellulaire Bol d'air Luxembourg
Oxygénation Cellulaire Bol d'air Luxembourg
Oxygénation Cellulaire Bol d'air Luxembourg
Oxygénation Cellulaire Bol d'air Luxembourg
Oxygénation Cellulaire Bol d'air Luxembourg
Oxygénation Cellulaire Bol d'air Luxembourg